Rechercher dans le site espaces.ca

Comment éviter les punaises de lit en refuge ?

Elles aiment le bois, l'obscurité et... le sang des êtres humains ! Les punaises de lit, présentes autant dans les dortoirs des auberges de jeunesse que dans les maisons et les hôtels (aussi propres soient-ils), sont également nombreuses à peupler les refuges de randonnée. Avant de tomber dans la paranoïa, voici quelques conseils simples pour ne pas devenir leur festin!

Avant de partir 

- N'apportez pas votre oreiller. Il n'offre aux punaises de lit qu'une belle cachette et la possibilité de faire le voyage de retour avec vous.

- Achetez un insecticide contre les punaises de lit. Vaporisé sur un matelas avant d'y étaler votre sac de couchage, il peut être utilisé en prévention. Son efficacité est toutefois contestée par plusieurs voyageurs et certains disent que son utilisation incite les punaises à muter et à devenir encore plus difficiles à éradiquer.

- Apportez de grands sacs de plastique qui se ferment hermétiquement pour transporter vos vêtements et votre sac de couchage. Une façon d'éviter que les punaises entrent dans vos affaires et y pondent leurs oeufs.


Au refuge 

- Inspectez les matelas et les lits en bois avant d'y apporter votre sac à dos (les structures en métal sont moins à risque car les punaises n'arrivent pas à s'y agripper). Soulevez délicatement chaque coin du matelas, puis examinez les plis et les capitons du matelas et du sommier ainsi que le mur derrière le lit. Si vous y voyez des traces noires ou même des excréments de punaises, laissez vos affaires (surtout celles en textile) à l'extérieur du refuge.

- Ne déposez pas votre sac sur le lit. Placez-le sur le sol, à l'écart de toute surface rembourrée et molle, et évitez de disperser vos affaires dans le refuge. Gardez-les le plus possible dans des sacs de plastique.

- Ne mettez pas vos souliers de randonnée dans un endroit fermé comme un placard et ne rangez rien sous le lit.

- Certains chalets, gîtes et refuges proposent de la literie. Priviligiez cette option pour éviter de sortir votre sac de couchage. La literie est lavée à haute température après chaque personne et évite donc les risques de contamination.

- Certaines personnes conseillent d'utiliser des huiles essentielles qui éloignent potentiellement les punaises de lit. Il est facile de concocter soi-même un mélange à base de quelques gouttes de menthe, de lavande et de citronnelle.

- Inspectez régulièrement votre corps (surtout la nuque, les épaules, les bras, les mains, les jambes et les pieds) et vérifiez que vous n'avez pas été piqué. Les réactions cutanées sont toutefois très différentes selon les personnes et ne pas repérer de piqûre ne signifie pas toujours que vous n'avez pas été la cible de punaises.


De retour à la maison 

- Avant de rentrer vos bagages chez vous, déposez-les sur une surface dure, loin de tout endroit où les punaises de lit pourraient ramper et se dissimuler, puis inspectez-les soigneusement.

- Sortez vos vêtements et examinez vos effets personnels.

- Lavez tous vos vêtements et les articles en tissu à l'eau chaude, que vous les ayez portés ou non.

- Chauffez les articles non lavables dans la sécheuse à la température la plus élevée possible pendant 30 minutes. Pour les sacs à dos, passez le séchoir à cheveux (réglé sur la plus haute température) sur toutes ses coutures et à l'intérieur des poches. Il est également possible de mettre certains équipements (sac de couchage) au congélateur pendant 36 h à 48 h ou, l'hiver, à l'extérieur si c'est possible. Tous les moyens sont bons pour tuer les punaises et leurs oeufs!

- Passez également l'aspirateur dans votre sac à dos. Jetez immédiatement le sac de l'aspirateur dans un sac de plastique bien fermé. Pour ce qui est des aspirateurs sans sac, videz le contenu du réservoir dans un sac en plastique, fermez-le hermétiquement et jetez-le à la poubelle sans attendre.

Source : canada.ca/fr/sante-canada/services/conseils-pour-controle-parasites/punaises-lit-comment-eviter-voyage.html

Commentaires (1)
Participer à la discussion!

sylviedesr - 29/10/2019 06:32
Je trouve cet article un brin décourageant pour les séjours en refuges....les précautions à prendre frise la paranoïa. Pas bon pour le réseau des hébergements en refuge.