Rechercher dans le site espaces.ca
  • Destination BC / Kalum Ko

10 randonnées incontournables en Colombie-Britannique

Des îles du Golfe jusqu'aux montagnes Rocheuses, la Colombie-Britannique offre une incroyable variété de paysages, ce qui en fait le paradis du randonneur. Voici une petite sélection d'excursions, pour tous les goûts et tous les niveaux.

1. West Coast Trail 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by TheBackpackersCult (@thebackpackerscult) on

On commence par un gros morceau : il faut six à huit jours pour parcourir les 75 km de ce trek emblématique, sur la côte ouest de l'île de Vancouver. Au menu : chemins boueux, traversée de rivières, échelles… Expérience grandiose et inoubliable, la West Coast Trail, sur laquelle des dizaines de personnes se blessent chaque année, ne s'adresse qu'aux randonneurs chevronnés. Réservation obligatoire auprès de Parcs Canada. 

2. Juan de Fuca Marine Trail

 C'est la version allégée – tant en longueur qu'en difficulté – de la précédente, située dans son prolongement au sud : trois à quatre jours de marche (57 km) où l'on alterne entre forêts humides et plages, dont la splendide Mystic Beach. Quelques belles cascades, des arbres majestueux, des ponts suspendus, des nuits étoilées face au Pacifique… une très belle option à un peu plus d'une heure de route de Victoria. 

3. Stawamus Chief Trail

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Nick Magri (@nick.magri) on

Située dans le parc provincial du même nom, juste au-dessus de la ville de Squamish, cette randonnée de 11 km est très populaire et peut même devenir bondée la fin de semaine – on n'est qu'à une heure de Vancouver. Elle consiste en l'ascension (nécessitant parfois l'aide de chaînes et d'échelles) de trois pics bien dégagés, offrant des vues spectaculaires sur la baie Howe. Compter six heures de marche, étant donné le fort dénivelé.


À lire aussi : Road trip actif : 8 arrêts incontournables dans les Rocheuses


4. Black Tusk

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Allannah Morpeth (@allannah.travels) on

Cette pointe noire est le vestige d'un volcan largement érodé, à 2319 m d'altitude, dans le parc provincial Garibaldi, près de Whistler. L'ascension du Black Tusk, extrêmement dangereuse, est réservée aux alpinistes : on se contente donc de se rendre à sa base, ce qui est largement suffisant pour en prendre plein la vue. Les 27 km de cet aller-retour peuvent être faits en une journée, mais on recommande de les faire en deux jours en campant en route.

5. Brandywine Mountain

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Natalia Anja (@nataliaanjaphotography) on

Montagnes, glaciers, prairie subalpine, lacs… Toujours dans le coin de Whistler, l'ascension de Brandywine Mountain (huit heures de marche aller-retour) est parfaite pour une belle journée ensoleillée. Pas toujours une partie de plaisir, toutefois : les pentes pour gravir ce sommet de 2213 m sont abruptes. Les moins courageux s'épargneront le sommet, mais profiteront quand même de Brandywine Meadows, une très belle prairie fleurie.

6. Sunshine Coast Trail

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Emily | BC, CANADA (@emilydianegibson) on

Impossible de quitter la côte du Pacifique sans parler de la plus longue randonnée avec nuits en refuge du Canada (et la seule gratuite) : un sentier de 180 km de part et d'autre de la ville de Powell River. Une dizaine de points d'accès (et un service de navette) peuvent toutefois permettre de raccourcir le trek. Pour dormir, avec 14 refuges et abris, on a l'embarras du choix. Un coin de pays peu couru, alors n'oubliez pas votre cloche à ours!

 7. Iceline Trail

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Summit (@summit.toller) on

On se transporte dans les Rocheuses (parc national Yoho) pour cette excursion qu'on peut faire en deux versions : la boucle classique de 21 km, ou une raccourcie de 17,5 km. Glaciers, lacs turquoise, cascades (dont les chutes Takakkaw, les deuxièmes plus hautes au Canada avec 373 m), des montagnes partout autour et aucun arbre pour obstruer la vue : s'il ne fallait faire qu'une seule randonnée sur ce versant des Rocheuses canadiennes, ce serait celle-là.

8. Glacier Crest Trail

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by samm (@sammshreds) on

Non loin de là, dans le parc national des Glaciers, ce sentier grimpe jusqu'à près de 2300 m d'altitude. Bien que la montée ne soit pas désagréable, l'intérêt de faire ces 12 km aller-retour réside dans les derniers mètres : une vue plongeante sur le glacier Illecillewaet, alors que tout le reste du paysage n'est que vallées glaciaires et pitons rocheux enneigés, même en plein été. Au fond, la route transcanadienne est toute petite, nous ramenant à une certaine humilité. 

9. Mont Loki

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by (@mountainman_miller) on

La partie occidentale des Kootenays, autour de la ville de Nelson, n'est probablement pas appréciée à sa juste valeur. Pour bien la contempler, on peut escalader le mont Loki, une cime bien dégagée près du lac Kootenay, qui offre une vue à 360 degrés. En haut, plus de sentier, mais des cairns pour trouver son chemin alors qu'on s'élève au-dessus des sommets environnants. La montagne comme on l'aime.

10. Whitewater Canyon

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Kootenay | Explore | Koots (@kootenaybc) on

Une belle promenade pour les amateurs de flore et de faune entre les villages de New Denver et Kaslo. On traverse le canyon dans sa longueur, avant de s'élever en zone alpine, pour retrouver un lac de montagne ceinturé de cimes enneigées. Une escapade très différente des autres, que les randonneurs apprécient pour ses fleurs sauvages en juillet, mais aussi pour la possibilité de voir des grizzlis. À éviter si ces charmants animaux vous rendent inconfortable!


À lire aussi : Road trip ultime en 10 parcs nationaux du Canada

Commentaires (0)
Participer à la discussion!