Rechercher dans le site espaces.ca
  • Randonnée sur Kauai © AdobeStock

5 randonnées incontournables à Hawaï

Paysages lunaires, forêts tropicales et montagnes côtières démesurées suffisent pour qualifier Hawaï d’Eldorado des randonneurs. Et plus encore lorsque l’hiver s’installe de ce côté-ci du continent! Pourquoi ne pas défier l’indice humidex de l’archipel lors de sorties à la journée, aussi pittoresques que sportives? Tour d'horizon des randos qui ont retenu notre attention.

1. La Nu’alolo Trail - Kauai

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by A N D R É S M I T S (@andresmits_) on

Recouverte de végétation, parsemée d’imposantes chutes d’eau et de hauts sommets, la quasi-totalité de Kauai est inaccessible par la route, multipliant ainsi les possibilités de l’explorer en randonnée. Si la Kalalau Trail, un populaire parcours de trois à cinq jours frôlant des rocs vertigineux, est la rando la plus populaire de l'île, il existe plusieurs autres sentiers d’une journée proposant des points de vue tout aussi extraordinaires. La Nu’alolo Trail est un bel exemple.

Dès le départ, ce sentier du parc d'État de Kokee est escarpé et envahi de vegétation très dense. Souvent boueux, les premiers kilomètres sont les plus ardus. Soyez prévoyant, après une pluie, les pentes se changent en de véritables toboggans naturels. Traversant une magnifique forêt tropicale, cette randonnée permet l’observation d’oiseaux, dont quelques spécimens indigènes.

Le sentier aboutit dans une zone dégagée multicolore, amplifiant les contrastes et la beauté des lieux. En longeant la crête, de plus en plus étroite et abrupte de chaque côté, on atteint finalement un belvédère d’où se dégage un magnifique point de vue sur la vallée Nu’alolo et la côte Na Pali. Il n’existe pas meilleur endroit pour admirer ces gigantesques falaises.

Distance : environ 12 km (aller-retour)
Niveau : difficile
Dénivelé : 786 mètres
Info : hawaii.gov


À lire aussi : 5 aventures à vivre sur l'île de Kauai


La Sliding Sands Trail - volcan d’Haleakal - Maui

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by A N N I E K A W A S A K I (@dawn_patrol) on

Les richesses naturelles de Maui, couramment appelée « l’île de la vallée » en raison du canyon qui sépare ses deux principaux volcans, en font un terrain de jeu idyllique pour les amateurs de plein air. Plus spécialement le parc national de Haleakala aux décors lunaires. Pour une randonnée d’un jour, la Sliding Sands Trail est une bonne option.

Ce sentier mène directement au cœur du cratère du volcan Haleakala, au départ de son sommet à 3055 mètres d’altitude. Les premiers kilomètres ouvrent l’horizon sur des cônes volcaniques – aujourd’hui éteints – où l’érosion a transformé la lave en sable sous une palette de teintes minérales. S’ajoutent à cela des fleurs sauvages et des plaines verdoyantes.

Sans grande différence d’élévation, le sentier peut sembler facile, d’autant plus qu’il débute en descente vers le cratère et que plusieurs kilomètres de plat s’ensuivent. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une randonnée en altitude, un facteur qui intensifie la difficulté. Un défi en soi! Aussi, pensez à apporter suffisamment d’eau ou un système de purification, car il n’existe aucune source d’eau potable sur ce sentier.

Distance : environ 18 km (aller-retour)
Niveau : intermédiaire - difficile
Dénivelé : 852 mètres
Info : nps.gov


3. La Moanalua Valley Road Trail - Oahu

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Mari (@marisolfzz) on

Les randonnées sillonnant l'île d'Oahu, constituée des chaînes de montagne Waianae et Koolau, sont particulièrement vertigineuses. Si la Stairway to Heaven (Haiku Stairs) est la plus mythique avec son point de vue ahurissant, il est désormais illégal de l’emprunter pour des raisons de sécurité.

En revanche, en passant par l’arrière de la montagne, la Moanalua Valley Trail permet d’accéder au même horizon, en toute légalité. Elle chemine au cœur d’une vallée encaissée au creux de montagnes hautes de 750 mètres.

Avant de s’élever sur les crêtes, ce sentier très technique arpente la base de la vallée Moanalua. Les cinq premiers kilomètres se font sur un terrain plat aménagé, contrairement au reste du parcours où de forts dénivelés, reliefs accidentés, boues, tracés saturés de végétation et parois abruptes prennent la relève. Des cordes ont même été installées à certains endroits pour faciliter la grimpe sur les sections de pentes raides. Une fois arrivé à la cime, les difficultés sont vite oubliées et largement récompensées par la vue d’Oahu. Envisagez 5 à 8 heures pour compléter la randonnée.

Distance : environ 8.5 km (aller-retour)
Niveau : difficile
Dénivelé : 804 mètres
Info : gohawaii.com


4. La Kilauea Iki Trail, parc national des volcans - Big Island

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Kaley Nelson (@kaleynelson) on

Depuis des millions d’années, le parc national des volcans de Big Island est sculpté par les éruptions volcaniques et les coulées de lave qui créent d'incroyables sentiers où randonner, comme la Kilauea Iki Trail.

Ici, pas de voies aériennes ou de falaises plongeantes. Le côté singulier de cette randonnée est le lac de lave durcie, datant de la dernière éruption volcanique du Kilauea Iki, en 1959, auquel elle mène. 

Pour s’y rendre, la Kilauea Iki Trail traverse d’abord une forêt de fougères géantes, avant de descendre 100 mètres plus bas, dans le cratère. Les randonneurs marchent à travers cette lave refroidie qui peut être à la fois lisse, accidentée et crevassée. Plusieurs jolis arbustes rouges ardents – les ‘hi‘a lehua – et des trappes d’aération naturelle fumantes ponctuent le parcours et rendent cette expérience encore plus surnaturelle.

Distance : 6.4 km (boucle)
Niveau : intermédiaire
Info : nps.gov


5. Sentier de la chute Mo’oula, vallée Halawa - Molokai

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Mike Oswald (@stoneroadpress) on

Cinquième île d’Hawaï, Molokai a su préserver son côté sauvage, presque vierge. De loin la moins achalandée de l’archipel, celle que l’on surnomme « l’île de l’amitié » est pourtant façonnée par les plus hautes falaises au monde. 

Campée à l’extrémité est de Molokai, on dit de la vallée d'Halawa qu’elle est le plus ancien site d’Hawaï habité par l’homme. Une randonnée guidée – obligatoire car il s’agit d’un terrain privé – permet de visiter ce lieu sacré pour rejoindre la majestueuse cascade Mo’oula, s’étirant à près de 80 mètres de haut pour ensuite se jeter dans un bassin bordé de végétation.

Entre les deux se dresse la traversée de deux rivières, de gros rochers, des chemins boueux remplis de racines, puis une splendide forêt de fleurs indigènes. Apportez maillot de bain et chaussures d’eau pour nager au pied de la chute, au creux des torrents de l’impressionnante Mo’oula.

Distance : Environ 7 km (aller-retour)
Niveau : Intermédiaire
Info et réservation : halawavalleymolokai.com

Commentaires (0)
Participer à la discussion!