Rechercher dans le site espaces.ca
  • © Adobe Stock

16 endroits où faire du camping d'hiver au Québec

Envie de planter votre tente dans la neige cet hiver? Voici une liste de parcs, terrains de camping en nature et sites d'hébergement alternatifs qui accueillent les campeurs hivernaux. 

Certains de ces endroits se prêtent bien à des premiers séjours, alors que d'autres sont davantage conseillés aux aventuriers plus aguerris.


À lire aussi -  Les 10 commandements du campeur hivernal


1. Le camping du Domaine de Lausanne

Ivry-sur-le-Lac (Sainte-Agathe-des-Monts), Laurentides

En été, ce domaine est notamment populaire pour ses cabanes flottantes et ses nombreux emplacements de camping. En hiver, on y trouve 25 terrains avec électricité pour tente ou VR ainsi que 33 terrains réservés aux tentes, un peu plus isolés, avec ou sans électricité. Vous aurez votre espace pour faire un feu, accès à de l’eau potable et à des toilettes sèches.

Sur place, les activités de plein air hivernales sont nombreuses (fatbike, raquette, ski de fond, ski hors piste, etc.) et plusieurs prêt-à-camper sont aussi en location.

  • À partir de 66,10 $ par nuit

2. Le parc de la Gorge de Coaticook

Coaticook, Cantons-de-l’Est

Dans ce parc, les terrains ont de beaux avantages pour les campeurs d’hiver débutants: ils sont accessibles en voiture et se trouvent à proximité d’un pavillon avec douches et toilettes. Ils comprennent un espace pour faire un feu de camp et le prix d’une nuit donne accès aux sentiers de raquette et de fatbike du parc, ainsi qu’à une patinoire.

Les autres activités offertes ($) comprennent la trottinette des neiges, l’escalade de glace et le traîneau à chiens, et on peut aussi louer des prêt-à-camper.

  • 39,95 $ par nuit

3. Le Camping de la Pointe

Saint-François-de-l'Île-d'Orléans, Île d’Orléans, Région de Québec

Dans ce camping de l'Île d'Orléans, vous aurez le choix entre du camping d’hiver en forêt et du camping d’hiver avec vue sur les glaces hypnotisantes du Saint-Laurent. Les sites du Camping de la Pointe comportent un espace pour faire un feu de camp et une table à pique-nique, avec toilettes et douches à l’accueil. Vous devez vous rendre à votre emplacement enneigé à pied, avec possibilité d’emprunter un traîneau si besoin.

Le camping propose aussi 8 km de sentiers de raquette, en forêt et au bord du fleuve.

  • 29,95 $ par nuit

4. Le parc de la rivière Gentilly

Sainte-Marie-de-Blandford, Centre-du-Québec

Les aventuriers peuvent profiter de près de 20 sites de camping d’hiver au parc de la rivière Gentilly (pour tente, van ou VR). Les emplacements ont l’électricité, un foyer extérieur, leur propre stationnement et ils se trouvent non loin de blocs sanitaires fonctionnels; des services rassurants pour les campeurs hivernaux débutants.

L'accès aux sentiers du parc est gratuit lors du séjour et il est possible de louer des raquettes ou un fatbike. 

  • À partir de 43 $ par nuit

5. Laö Cabines

Racine, Cantons-de-l’Est

Ce site d’hébergement, qui propose du glamping dans les arbres, offre aussi des sites de camping pour van et pour tente. En hiver, il y a 7 emplacements pour tente accessibles en forêt, avec toilette à compost et/ou bloc sanitaire à proximité. Vous laisserez l’auto au stationnement.

Bonus de taille chez Laö Cabines: vous y aurez accès à un espace spa avec jacuzzis extérieurs.

Vous trouverez aussi 4 km de sentiers aménagés sur le domaine pour diverses activités, en plus de différents endroits pour le la raquette, le ski de fond et le fatbike dans les environs.

  • 35 $ / nuit

À lire aussi - Laö Cabines : des mini-chalets tout confort en forêt


6. Le parc régional du Massif du Sud

Saint-Philémon, Chaudière-Appalaches

En plus d'être une destination de choix pour la rando hivernale et le ski hors-piste, ce parc est idéal pour s’initier au camping d’hiver: les emplacements sont situés à 400 m du pavillon d’accueil, où se trouvent des douches, des toilettes et de l’eau potable. Un abri-cuisine est accessible à tous les campeurs, de même que des traîneaux pour transporter votre équipement.

Une fois à votre campement, foyer et table pique-nique seront à votre disposition, le tout, dans la forêt.

  • 18 $ par nuit

7. Le parc de la Gatineau

Chelsea, Outaouais

Le camping d’hiver est assurément paisible dans ce parc de l'Outaouais, puisque seuls 4 emplacements pour tente y sont offerts, dans le secteur du lac Philippe. Situés à une distance variant entre 1,2 et 1,9 km du stationnement, non loin des sentiers de ski de fond et de raquette, les sites comprennent un trou à feu avec grille et une table de pique-nique. Il n’y a aucun service (pas d’eau, égout ou électricité), mais le bois est fourni.

À noter que 12 prêt-à-camper sont aussi en location durant l’hiver.

  • 16 $ par personne par nuit (2 personnes minimum)

Le saviez-vous? Neuf des plus beaux parcs nationaux offrent des emplacements pour le camping d’hiver en tente. Il s’agit de sites de camping rustiques (sans services), avec toilette sèche à proximité, généralement accessibles uniquement en raquette ou en ski.

Dans certains parcs, vous aurez accès à des douches et/ou toilettes régulières et à de l’eau potable dans les centres découverte et de services ou blocs sanitaires; à vérifier au moment de la réservation. 


8. Le parc national de la Jacques-Cartier

Région de Québec

Dans la splendide vallée de la Jacques-Cartier, on transporte sa tente et son réchaud jusqu’au camping Alluvions (500 m à parcourir depuis le stationnement) ou Grand-Duc (4,5 km à faire) pour vivre l’aventure du camping d’hiver.

Avis aux intéressés: le parc compte un vaste secteur pour le ski hors-piste.

  • À partir de 20,95 $ par nuit (plus les frais d’accès)

9. Le parc national du Mont-Tremblant

Laurentides

Ici, c’est dans le secteur de la Diable que l’on peut faire du camping d’hiver. Le parc accepte les amateurs expérimentés et bien équipés seulement, et suggère de partir en groupe d’au moins 2 personnes.

La randonnée et le ski de fond sont des musts en hiver sur ce territoire.

  • À partir de 20,95 $ par nuit (plus les frais d’accès)

10. Le parc national du Bic

Bas-Saint-Laurent

Dans ce parc bordé par le Saint-Laurent gelé, on exige un minimum de 2 adultes par site de camping pour des questions de sécurité. Les terrains d’hiver se trouvent tous dans le secteur du Porc-Épic.

Et peu importe la saison, les randonnées au bord du fleuve sont à ne pas manquer, au Bic! 

  • À partir de 20,95 $ par nuit (plus les frais d’accès)

À lire aussi : L'hiver à son pic au Bic


11. Le parc national du Mont-Mégantic

Cantons-de-l’Est

Réputé pour ses hauts sommets et son ciel étoilé, le parc national du Mont-Mégantic vous permet de camper face aux 13 plates-formes enneigées du secteur de l'Observatoire. Vous ne pourrez pas faire de feu en hiver, soyez prévenus. 

  • À partir de 20,95 $ par nuit (plus les frais d’accès)

12. Le parc national de la Gaspésie

Gaspésie

Pour camper au pied des Chic-Chocs, direction camping du Mont-Albert, dans le parc national de la Gaspésie. Ici aussi, les feux sont interdts. Un bloc sanitaire avec douche est ouvert durant la saison froide.

Généralement très enneigé, le parc est un paradis pour le ski de randonnée et la raquette alpine.

  • À partir de 20,95 $ par nuit (plus les frais d’accès)

À lire aussi : 11 activités plein air à faire en Gaspésie cet hiver


13. Le parc national des Monts-Valin

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Dans les monts Valin, c’est au camping de L’Eau-Vive que les pleinairistes expérimentés peuvent dresser leur campement d’hiver (il est interdit d’y camper en solo).

L'activité vedettte de ce parc est assurément la rando au milieu des «fantômes de neige» dans la Vallée des fantômes, accessible notamment en véhicule à chenilles.

  • À partir de 20,95 $ par nuit (plus les frais d’accès)

À lire aussi : 6 randonnées parmi les fantômes de neige


14. Le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

Charlevoix

Grandiose en toute saison, ce parc de Charlevoix accueille les campeurs d’hiver au camping Le Pin-Blanc, à 2 km du centre de services Le Draveur.

Durant le séjour, il ne faut pas manquer de se promener —  en fatbike, en raquette, en crampons ou en patin — , sur la rivière Malbaie gelée, ni de parcourir les sentiers de raquette avec vue, comme Le Riverain.

  • À partir de 20,95 $ par nuit (plus les frais d’accès)

À lire aussi : Fatbike dans la Vallée des glaces de Charlevoix


15. Le parc national des Grands-Jardins

Charlevoix 

Cet autre parc de Charlevoix autorise le camping d’hiver à deux endroits: au camping Pied-des-Monts et au camping L’Étang Malbaie. Pour se rendre au premier, il faut parcourir 400 m en raquette à partir du stationnement. Pour rejoindre le deuxième, c’est plutôt 3,5 km de raquettes ou ski nordique qui vous attendent.

  • À partir de 20,95 $ par nuit (plus les frais d’accès)

À lire aussi : 11 activités plein air à faire cet hiver dans Charlevoix


16. Le parc national d’Oka

Mise à jour 2022: Le camping d'hiver n'est pas offert cette année. À surveiller pour l'hiver 2022-23. 

Laurentides

Un site idéal pour camper sous les grands arbres enneigés, pas trop loin de Montréal. Avant de vous réfugier dans votre tente, vous pourrez notamment y faire du ski de fond et du fatbike.

  • À partir de 20,95 $ par nuit (plus les frais d’accès)

Bon à savoir

  • Pas d’équipement pour camper l’hiver? Il est possible d’en louer dans certains centres de plein air ou entreprises comme locapaq.com ou quatrenatures.com.

À lire aussi : 10 conseils pour débuter en camping d'hiver

Commentaires (0)
Participer à la discussion!